Voyager Sans Mahram

Découvrir le monde, voyager, c’est tentant… Même sans mahram ?

mahram

Ce texte est écrit par une soeur anonyme 
Non pas encore. Je dois vraiment avoir ce débat, encore une fois ? Mon oncle de l’étranger vient me voir avec une offre alléchante : quitter la France et le suivre. Comme d’habitude il ne cesse de parler de son pays adoptif et des différentes opportunités que je pourrais avoir en allant là-bas à mon tour. « Tu pourrais venir quelques week-end pour voir comment ça se passe d’abord ». Oui, très bonne idée mais, là n’est pas la question. « Là-bas le voile n’est pas un problème, on est tous sur le même pied d’égalité.». Oui, c’est bien beau mais, qui m’accompagne moi ?

Combien de fois devrais-je répéter que je ne peux pas voyager sans être accompagné d’un mahram ? J’en ai assez de devoir repousser ce genre d’offre ; entre mes parents qui me proposent d’aller étudier l’arabe à l’étranger, mes amies qui me proposent de partir à Dubaï, en Espagne, au Maroc ou encore tout simplement au pays avec elle, c’est trop pour mon âme. « En fait tonton, je ne peux pas partir sans un homme de ma famille… » Et je lui explique, en essayant d’être la plus convaincante possible. « Ah donc c’était vraiment sérieux cette histoire… Bah écoute ce n’est pas grave je viendrais déposer mes enfants à Paris pour les vacances, je te récupère, on y va, et on revient. Ça fera quelques aller-retour mais faut juste me prévenir pour que je m’organise ». Pardon ? J’ai bien entendu ?? « Tu sais, il faut se battre pour ce que tu crois. T’aurais ratée une bonne opportunité de voyager si tu ne m’aurais pas exposer ton problème. » Oui tonton, tu as tout à fait raison.


J’étais aveuglé par les expériences que j’ai pu avoir, les remarques qu’on a pu me faire par le passé. Traumatisée par cette image d’extrémiste qu’on veut me donner alors que j’essaies juste d’appliquer les lois d’Allah. Et pourtant je suis la première à dire qu’affirmer nos convictions ne nous apportent que du bien. Il faut bien adapter son discours à la personne. Et voir si cette conversation (ou ce débat) aura plus de conséquences positives que négatives. Mais il ne faut jamais avoir honte de ses principes. Cessons de nous mettre des barrières et essayons.
Que ça soit le fait de tenter de convaincre un mahram de t’accompagner ou d’essayer d’aller à un entretien en étant voilée. Peu importe si tu fais face à l’échec ou à la réussite. L’objectif reste le même : satisfaire Allah.

Et après tout, Allah n’est-il pas avec les endurants?

ailevetoi
Musulmane. Compréhensive. Ambitieuse. Curieuse. Passionnée. Oumi Salam est mon prénom de naissance. Loin d'être mère de la paix, j'espère tout de même vous donner les clés pour avoir la paix intérieur.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ