Vos Waswas : Les Faire Taire En 4 Etapes

www.ailevetoi.com
Médites.

 

 

 

Qu’est-ce que le waswas de sheytane ? C’est toute insufflation du Diable qui nous pousse à mal agir. Le premier auquel on peut penser serait l’insufflation qui a pousser Adam à goûter à la pomme bien qu’Allah le lui ait interdit. Ces waswas sont donc tout le temps négatif. On va se focaliser sur les pensées négatives en général.

Quels effets ont ces waswas?

Elles ont un effet sur :

·         La façon dont nous nous voyons.                      

·         Elles cassent notre motivation et notre morale.

·         Elles deviennent parfois le début d’une focalisation sur les aspects négatifs de notre vie.

À force de se rabâcher les mêmes pensées négatives, elles dépassent leur statut de simples pensées et deviennent de franches réalités.

 

« Sache que les pensées et les obsessions mènent aux idées, qui elles même mènent à la réflexion, qui elles même mènent à la volonté́, qui elle-même mènent à l’action et la mise en pratique concrète, qui rapidement devient une habitude. Repousser les idées et les obsessions dès leur naissance est plus facile que de les interrompre après qu’ils ont pris de l’ampleur et de l’importance. » – Ibn Al Qayimm

Les waswas les plus destructrices ressemblent à « si seulement …  » ou « et si … ? » La première vous coince dans le passé avec tous ces regrets. La seconde vous amène à craindre le futur. Dans les 2 cas, vous perdez confiance et n’avancez plus.

1. La prise de conscience

Pour se débarrasser de tout waswas, développons la prise de conscience. Soyez conscient que les pensées que vous entretenez sont des pensées négatives tout simplement parce qu’elles influent directement sur votre moral dans un mauvais sens. Cherchez à savoir quelles sont les causes et quels sont les buts de ces pensées. Mais surtout, n’oubliez pas que ça arrive à tout le monde, tout le temps

Par exemple, en tant que sœur ayant grandi en France et n’ayant pas vraiment grandit avec les valeurs islamiques ; lorsqu’il a fallu faire un pas dans le monde professionnel, le changement fut brutal. Vous avez fait le choix de ne plus jamais retirer ce voile quoi qu’il arrive. Diplôme en poche, vous enchaînez les entretiens, mais c’est catégorique : votre voile pose problème. Des waswas font surface : « Laisse tomber, enlève le juste pour travailler, pleins de sœurs font ce sacrifice, pourquoi pas toi ? » « Tu ne trouveras jamais t’as plus le choix… »  « C’est un tout petit sacrifice, ce n’est pas grave tu t’y habitueras » et j’en passe…

Pourquoi ces mauvaises pensées ?

Pourquoi : avoir un travail, satisfaire ses parents, avoir son propre revenue, rendre ces années d’études rentable

Les causes : La pression, la désespérance, l’affaiblissement de la foi.

Les buts : retirer le voile et revenir à la case départ.

2. Remplacez-les par des pensées positives

Trouvez les déclencheurs de ces mauvaises pensées, et remplacez-les par une bonne pensée.

Reprenons l’exemple précédent. Le déclencheur c’est la frustration et la peur de ne jamais pouvoir travailler à cause de ce choix. Mais n’est-ce pas Allah qui accorde le rizq ? N’est-ce pas lui qui décidera, voile ou pas, études ou pas, de notre réussite professionnelle ? Et puis ce temps que nous passons à être sans emploi, reste du temps en plus pour s’occuper de nous-même, faire ce qu’on ne pouvait pas faire parce qu’on était trop occupée. C’est aussi l’occasion d’apprendre la patience, et de tester notre foi face à cette épreuve.

 

3. Soyez reconnaissante quoi qu’il arrive

Attendez-vous à voir ce conseil dans la majorité de mes articles. Pourquoi ? Car c’est la clé. Lorsque ces pensées font surface, repensez aux choses qui sont contraire à ces pensées et dont vous êtes reconnaissante. Voyez toujours le bon côté des choses. Par exemple : Après avoir passé la soirée à regarder des photos de voyageurs sur Instagram l’envie vous ronge. « Dubaaaaaiiie stop calling ME on se voit cet été même si j’devais aller voir ma grand-mère malade au bled » « Et si je voyageais sans mahram pour une fois ?? »  « Pourquoi j’ai pas plus d’argent pour pouvoir y aller moi aussi ?? » . Pourquoi pas se dire que  » – Allah soit loué – j’ai encore ma grand-mère auprès de moi, j’vais pouvoir profiter de mes vacances pour passer du temps avec elle » « Si Allah nous interdit de voyager sans mahram c’est pour nous préserver d’un mal, – Allah soit loué – je le sais et je peux éviter ce péché » ou encore « J’ai pas besoin de voyager pour passer du bon temps, j’ai de quoi subvenir à mes besoins et suit en bonne santé c’est l’essentiel ».

 

Prier

 

Au final, seul Allah est détenteur des cœurs donc pourquoi pas l’invoquer et lui demander de nous maintenir dans la religion quoi qu’il arrive, de prendre refuge auprès de Lui contre Satan et arriver à virer ces pensées pour qu’elles ne nous influence pas dans nos choix et décisions. Notre âme, notre cœur, notre destin est entre Ses Mains. Quoi qu’il arrive notre but reste de l’adorer et de vivre selon Ses principes qui nous aide à nous préserver du mal et à nous élever en tant que personne.

Faire taire ces pensées est étroitement lié à notre moral et notre façon d’approcher la vie et être une personne plus positive.

 

« Sois attentif à tout ce qui t’est utile et demande l’aide d’Allah, mais ne baisse pas les bras.

Si un malheur te touche, ne dis pas : « Ah ! Si j’avais fait ceci ou cela », mais dis plutôt : « C’est Allah qui m’a prédestiné cela et ce qu’Il a voulu est arrivé. »

Car l’emploi de «si » par regret ouvre les portes aux œuvres du diable. »

Rapporté par Mouslim.

Quels sont vos waswas les plus fréquents ? Avez vous trouver cette article utile ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous et à vous abonner sur ma page !

 

 

ailevetoi
Musulmane. Compréhensive. Ambitieuse. Curieuse. Passionnée. Oumi Salam est mon prénom de naissance. Loin d'être mère de la paix, j'espère tout de même vous donner les clés pour avoir la paix intérieur.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ