Prière à La Fac ?

L’importance De La Prière 



prier facCe texte est écrit par une soeur anonyme 

Un jour, moi et des amis devions prier dans la salle de classe de notre université. Comme d’habitude, on avait prit soin de fermer la porte à clé. On avait mis nos manteaux et quelques châles par terre en guise de tapis de prière. Parmi nous, il y avait des sœurs qui se voilaient quotidiennement et d’autres pas. Certaines étaient plus sereine que d’autres, mais on avait toutes peur de se faire prendre. Nos cœurs battaient la chamade, mais le fait d’être toute ensemble nous rassurait. Une fois la prière fini, j’en profita pour prier une prière manqué. La moitié d’entre nous s’en allèrent et laissèrent la porte ouverte. Une professeur rentra et me surprit. Pas besoin de vous faire un dessin, la professeure était outrée et commença à nous faire des remarques mais mes amis ripostèrent (j’avoue elles sont culotté lol). Compte à moi, je continua tranquillement ma prière . Mes amis étaient avec moi donc je me disait que rien de mal ne pouvait arriver. J’avais bien entendu la voix d’une femme mais je pensais que c’était une élève donc je prenais tout mon temps. J’avais commencée donc autant finir. Après avoir passé mon dernier salam, je vit le visage fermé de cette prof et de mes amis qui n’attendaient que moi. Comment vous dire… La h o n t e. C’était drôle mais très gênant. La prof était énervé mais pas assez pour rapporter ce qu’elle venait de voir. Nous partîmes de la salle en riant, laissant la professeur derrière nous et le cœur rassurée d’avoir pu accomplir notre obligation de la journée.

Sans mes amis, je n’aurais pas eu le courage de finir ma prière, je l’aurait peut-être pas accompli. Aménageons notre temps, notre travail, sacrifions nos projets pour cette obligation car la prière à l’heure est obligatoire. C’est encore plus facile de l’acquitter lorsqu’on est entourée d’autres musulmanes. L’entraide et la fraternité entre sœurs c’est un moteur de motivation dans la religion et dans la vie en général. Vous pouvez vous dire que j’ai eu de la « chance » d’être entourée par des sœurs « dans le dine ». Mais au final, on était toute un peu pareil. Parfois on avait la flemme de continuer à chercher une salle, d’autre fois on n’avait pas la foi de faire nos ablutions dans les toilettes. Mais le plus important c’est que y en avait toujours une d’entre nous qui motivait les autres. L’amitié c’est une étape importante de la réussite. Sachez vous entourer de bonnes personnes pour devenir une meilleure personne.

 

Et vous, quel est votre partenaire dans la religion ?

ailevetoi
Musulmane. Compréhensive. Ambitieuse. Curieuse. Passionnée. Oumi Salam est mon prénom de naissance. Loin d'être mère de la paix, j'espère tout de même vous donner les clés pour avoir la paix intérieur.

2 commentaires

  1. Moi aussi lorsque j’étais étudiante je priais à la Fac et moi j’avais ma soeur en plus avec moi donc ça va. Dans notre fac il y avait des endroits cachés où l’on pouvait prier tranquillement sans que personne nous dérange. Même si par des moments il y avait des étudiants non musulmans qui nous voyaient mais ils disaient rien ils s’en foutaient lol.
    Et puis même des fois d’autres élèves musulmans venaient prier au même endroits où l’on priait ma soeur et moi lol. Après c’est sûr que la prière est une obligation et la faire à l’heure est également une obligation. Donc on doit se donner les moyens pour pouvoir la faire à l’heure et ce que tu travailles ou que tu sois étudiante. Faut faire les causes et Allah nous donnera les conséquences insh’Allah.
    Bref à toutes mes soeurs étudiantes qu’Allah vous facilite pour pouvoir prier sans problèmes et vous facilite également pour vos études Amine.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ