Apprenez À Maîtriser Votre Colère En Quelques Étapes !

Et si on apprenait à prendre sur soi ?

colère
2tout2rien

Une fois, le Prophète demanda à ses compagnons : « Qui, parmi vous, considérez-vous comme un homme fort? »  Ils répondirent : « Celui qui peut battre untel ou untel dans une compétition de lutte. »  Il dit : « Non; l’homme fort est celui qui arrive à se maîtriser quand il est en colère. » *

Beaucoup d’entre vous ne sont pas colériques, mais peu d’entre vous maîtrisent leur colère. Quand je parle de gens colériques, on a toutes au moins une personne en tête. Cette personne qui s’énerve pour un rien. Cette personne qui, énervé, brise tout ce qu’il y a sur son passage, ou te donnes l’impression qu’elle va te briser toi. Cette personne, c’était moi. Heureusement, j’ai changée. Je m’énerve toujours, mais la vie des gens autour de moi n’est plus autant en danger.

colère
Moi quand je rentre et que mes gâteaux ont « disparu »

On connaît tous ces petits moments de colère quand ton ordinateur s’éteint alors que t’as pas sauvegardé ton dossier. Ou cette rage qui monte quand t’as attendu deux heures un train qui est finalement supprimé (coucou la sncf ^^).Ou pire, quand t’enchaînes toutes les galères dans la même journée.

Bref, on a tous nos moments dans lesquels on a du mal à prendre sur nous-même. Quelle solution pourrait le mieux marcher ? Dans le livre Les ressources insoupçonnées de la colère : Approche de la communication non-violente, Marshall Rosenberg nous montre un point intéressant.

« Dans ce sens, je pense que la colère est légitime : exprimer pleinement sa colère signifie concentrer toute sa conscience sur le besoin caché derrière. Puisque nous avons un besoin qui n’est pas satisfait, il est légitime de ressentir ce que nous ressentons. Nous devons faire en sorte que ce besoin soit comblé. Nous devons trouver l’énergie qui nous motivera à combler ce besoin. Je pense que la colère nous empêche de consacrer notre énergie à satisfaire nos besoins et la détourne vers une action punitive ; dans ce sens, il s’agit d’une énergie destructrice.« 

Le but serait de se concentrer sur l’énergie qui nous pousse à combler notre besoin pour faire abstraction de cette énergie destructrice. En résumé, se concentrer sur le positif pour éviter la colère.  À chaque fois que tu commencera à t’énerver n’hésites pas à appliquer ces différentes solutions :

  • La méditation ou la relaxation.

    Liez ça à la prière, la lecture du Qu’ran, le dhikr etc… On a pas besoin de yoga quand on a cinq prières par jours n’est-ce pas ? Une relation saine avec Notre Seigneur ne peut que nous apporter paix et sérénité (lol j’ai l’air d’un gourou là). Appliques la sunnah dès que tu sent que tu va te mettre en colère. Parmi les recommandation de notre bien aimé le prophète Muhammed (صلى الله عليه و سلم ) :

.       Chercher refuge auprès de Dieu contre le diable.

·       Faire ses ablutions, car l’eau éteint le feu.

·       Changer de position; si l’on est debout, s’asseoir et si l’on est assis, s’étendre. Une personne étendue est moins sujette à crier ou à détruire des choses qui l’entourent.

·       S’éloigner de la situation lorsque c’est possible.

·       Demeurer silencieux, car les paroles prononcées sous l’effet de la colère ne peuvent être retirée par la suite.

colère
pray
  • Sois raisonnable.

    Imagine-toi te lever tôt pour aller en cours ou au travail. Il pleut, t’as oublié ton parapluie. Tu arrives à destination mouillée. Le temps passe lentement. Au moment d’aller manger, tu te rends compte que t’as oublié ton porte-monnaie. T’as faim. Très faim. Et le reste de ta journée se déroule de plus en plus mal. Que faire ? Sois raisonnable.  La colère nous pousse à dramatiser les choses. Quelle que soit la situation, soit patiente. Dans cette situation, penses tout simplement aux sans-abris. Prends sur toi et accepte la situation. C’est Allah qui en a prédestiné et a fait ce qu’il a voulu … Au final, s’énerver ne changera à rien sauf gâcher ta journée.

    Remplace chaque pensée par des pensées positive, motive-toi toute seule dans ta tête. « Cette journée prendra bientôt fin, je serais bientôt chez moi posée dans mon lit donc no stress« . Au final, ce sont juste des petits aléas de la vie, le monde continue de tourner. De plus, cet exercice te permet d’être quelqu’un de plus patiente et tolérante . Sois humble et rappel toi que tu n’es pas le centre du monde, surtout quand tu n’obtiens pas ce que tu veux. Rappel toi toujours de ce pilier de la foi « Accepter son destin qu’il soit bon ou mauvais ».

  • Pour chaque problème, une solution.

    Tu pourras toujours, je dis bien TOUJOURS, transformer tes peines, tes échecs et déceptions en quelque chose de positif. S’énerver ne servira à rien d’autre que te ralentir dans ta quête de l’amélioration de soi. L’islam nous apprend le pardon, la miséricorde et surtout à relativiser.

    colère
    .
  • La communication

    La prochaine fois qu’une de mes sœurs cassera mon téléphone, au lieu de l’étrangler, je lui dirais simplement : « Je comprends que tu n’aies pas fait exprès. Cela dit, mon smartphone c’est toute ma vie, donc prends-en soin si tu tiens à la tienne. Fais plus attention à mes affaires s’il te plaît »,  ou j’arrêterais de le lui prêter. N’hésitez pas à communiquer et régler le problème pour qu’il ne se reproduise plus et qu’il n’y ai pas de malentendu. Tout en faisant attention à ne pas faire du mal à la personne concernée.

    Marshall Rosenberg élabore quatre points à suivre pour pouvoir communiquer : expliquer la situation, dire notre ressenti et les besoins à l’origine de ce ressenti. Pareil si quelqu’un vous énerve parce qu’elle est énervée contre toi (on se comprend là?).  Mets-toi à la place de la personne dont t’es en colère, essaie de la comprendre et de dédramatiser les choses.  . Même si tu penses qu’elle est en tort, prends le temps d’écouter cette personne. De cette manière tu verras que, dans la majorité des cas, ta colère est injustifiée.

  • Ne pas se prendre au sérieux.

    Just chill.

  • Eviter le mauvais entourage.

    Pour celles qui ont déjà vécu les dures heures de conduite, on est ensemble. Tu sors de deux longues heures de conduite qui se sont super mal passé. T’es énervée contre ton moniteur qui a l’air de jamais être satisfait, contre toi-même parce que tu sais que tout dépend de toi. Tu croises cette « amie » à qui tu expliques ta frustration. Et madame-parasite commence à te dire qu’elle, a eut son permis du premier coup, qu’elle ne comprend pas comment ça se fait que TOI tu galères. Donc vous l’aurez compris, entourez-vous des bonnes personnes et évitez les parasitesÉvitez les gens à problèmes ou ceux qui vous posent toujours des problèmes et surtout, évitez les râleurs. En tant que français, on a tout ce côté en nous, mais il y a des personnes qui en abusent.

  • Pardonner.

    On a tous déjà fait du mal, de la peine ou énerver quelqu’un. Quand c’est quelqu’un auquel on tient, on donnerait tout pour se faire pardonner. Inverse la situation. Prends les devants et pardonnes. Les gens ne pensent pas tous comme toi, ils n’agissent pas toujours comme tu le voudrais. Ce sont des personnes à part entière, qui font des erreurs comme n’importe qui. Que ces erreurs soient intentionnelles ou pas. Même si cette personne est en tort et te veut du mal, ne pas lui pardonner serait t’empêcher de te détacher d’un mauvais souvenir. On veut du positif dans nos vies, pas de parasites t’as oubliée ? Pardonner c’est surtout se libérer d’un fardeau, c’est arrêter de se faire du mal à cause d’autrui.

     

     

    colère
    thediggest-com

     

    Et en bonus pour les plus déterminés :

  • Fais plus de sport. Sportive ou pas, ça détresse et on se sent toujours mieux après une bonne séance (j’ai bien dit APRES).
  • Prends du temps pour toi-même. Parfois, c’est notre environnement qui nous met sur les nerfs, la frustration de ne pas avancer dans sa vie ou juste le stress qui s’accumule. Dans tous les cas, aller prendre l’air, s’accorder un petit moment pour se vider la tête, ça fait toujours du bien.
  • Sois reconnaissante. À chaque fois qu’une situation te dépasse, repense à une chose dont t’es reconnaissante.

Ce ne sont pas des conseils simples à appliquer, ça demande beaucoup de patience, mais c’est faisable. Je les applique au quotidien et ça me fait beaucoup de bien. On ne peut pas contrôler le monde qui nous entoure, les gens, les événements, mais on aura toujours le contrôle de notre réaction. Notre regard du monde nous est propre donc regardons le avec positivité et compassion.

*Sahih Al-Boukhari, Sahih Mouslim

 

 

 

 

ailevetoi
Musulmane. Compréhensive. Ambitieuse. Curieuse. Passionnée. Oumi Salam est mon prénom de naissance. Loin d'être mère de la paix, j'espère tout de même vous donner les clés pour avoir la paix intérieur.

2 commentaires

  1. J’aime trop trop trop tes articles ! Et celui là en particulier car je me sent concernée, je m’enerve vraiment vraiment rapidement, surtout contre ma famille…. Donc merci pour ses conseils, je vais essayer de les avoir en tête. Le passage avec ton portable et ta soeur m’a fait bcp rire 😉
    1. C’est trop gentil !! Oui on a toutes nos petit défauts et celui là prend du temps à corriger. Surtout avec la famille car on est 100% nous-même avec eux. N’hésites pas à me faire part de ton évolution !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ